Cancer colorectal : pour collecter et analyser des données et faire avancer la recherche, l’AP-HP met en place un partenariat avec QUINTEN avec le soutien de Roche.

L’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris-AP-HP met en place un partenariat avec Quinten pour la collecte, l’analyse et la mutualisation de données relatives à la prise en charge du cancer colorectal. Le projet COINCIDE, du nom de la cohorte analysée, a pour objectif de mieux appréhender les disparités au sein d’une maladie très hétérogène afin de formuler des propositions visant à améliorer la prise en charge du cancer colorectal opéré en Ile-de -France. Les données (la collecte, le traitement et l’utilisation de ces données anonymisées sont réalisées après autorisation de la Commission nationale de l’informatique et des libertés CNIL) relatives à environ 2000 patients ont ainsi été collectées par une vingtaine de services d’oncologie colorectale de l’AP-HP, ce qui représente au total plus de 300 000 données médicales. L’expertise de QUINTEN consiste à analyser ces données. Cette analyse permet aujourd’hui d’émettre deux premières hypothèses autour du dépistage et de la chirurgie du cancer colorectal.

Le projet « COINCIDE » : un projet multicentrique inédit

L’analyse des données du projet COINCIDE soutenu par Roche a pour objectif de contribuer à une vision plus juste de la réalité de la prise en charge du cancer colorectal opéré en Ile-de-France. Avec une base de données issue de près de 20 services de l’AP-HP et comprenant 150 paramètres différents sur 2000 patients (soit 300 000 données), l’analyse s’est révélée complexe en raison du volume de données à analyser et de leur hétérogénéité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *