Le secteur bancaire doit se réinventer en proposant des services financiers innovants.
Une des pistes passe par l’utilisation des données du client, un des grands axes de développement est donc l’utilisation intelligente du Big Data, c’est-à-dire la valorisation de toutes les données dont les banques disposent sur leurs clients.

Le monde statistique nous a conditionné à réfléchir sur la base moyenne. Mais aujourd’hui, nous vivons dans un monde fragmenté et le Big Data permet, par l’analyse des données, de valoriser des comportements individuels sur la base de faits et de prendre, grâce à cette connaissance, des décisions éclairées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *